Monument permanent à la mémoire des membres du Service extérieur du Canada

Monument permanent à la mémoire des membres du Service extérieur du Canada

Un monument permanent à la mémoire des membres
du Service extérieur du Canada qui ont perdu la vie à l’étranger dans des circonstances violentes ou tragiques a été dévoilé à Affaires mondiales Canada le lundi 11 juin.

OTTAWA (ONTARIO) – L’Association professionnelle des agents du Service extérieur (l’APASE) et l’Association des chefs de mission à la retraite (l’ACMAR) ont le privilège d’annoncer qu’en étroite collaboration avec le gouvernement du Canada, un Mur du souvenir permanent a été dévoilé à Affaires mondiales Canada le 11 juin 2018.
Ce monument commémoratif a été établi à la mémoire des membres de notre Service extérieur, tant les fonctionnaires canadiens que le personnel recruté sur place, qui ont perdu la vie lors d’hostilités ou dans des circonstances violentes ou tragiques au service du Canada à l’étranger.

« Dans un monde plus en plus volatil et incertain, les personnes qui œuvrent à promouvoir et à défendre les intérêts du Canada outre-mer sont beaucoup plus exposées à un risque de danger que lorsqu’elles vivent et travaillent au Canada », a déclaré Pamela Isfeld, présidente de l’APASE. « Malheureusement, nous avons au fil des ans perdu un certain nombre de collègues du Service extérieur dans des circonstances violentes ou tragiques, les plus récents étant M. Glyn Berry en 2006 en Afghanistan and Mme Annemarie Desloges au Kenya en 2013 », a-t-elle poursuivi.
Le président de l’ACMAR, Gilles Rivard, a déclaré : « La communauté du Service extérieur du Canada estime que le temps est venu d’établir cet important monument commémorant individuellement tous ceux et celles qui ont perdu la vie au service du Canada. Il s’agit là d’une excellente façon de rendre hommage au sacrifice ultime qu’ils ont fait, ainsi qu’aux membres de leur famille. »

De hauts fonctionnaires des ministères qui ont perdu des employés ont évoqué des souvenirs émouvants des huit personnes commémorées cette année, en présence des membres des familles éprouvées et de bon nombre de leurs amis et collègues. Tous et toutes ont été touchés par la cérémonie à la fois simple et digne.

Le mur du souvenir intègre aussi une plaque commémorative de 2006 qui soulignait collectivement les fonctionnaires canadiens et leurs proches décédés dans des circonstances exceptionnelles dans l’exercice de leurs fonctions à l’étranger.

À l’avenir, une cérémonie annuelle du souvenir se tiendra devant le mur et d’autres noms viendront s’y ajouter, venant des réseaux du gouvernement du Canada, de l’ACMAR et de l’APASE. Le mur est situé dans le hall d’entrée principal de l’administration centrale d’Affaires mondiales Canada, au 125 promenade Sussex.
Le projet de mur du souvenir est le fruit de longues discussions et de la collaboration avec le ministère responsable, Affaires mondiales Canada, les familles des victimes, Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada, l’APASE et l’ACMAR.

Des monuments commémoratifs semblables ont été établis par le Foreign and Commonwealth Office du R.-U. et le Département d’État des É.-U. à la mémoire de leurs collègues décédés.

Affaires mondiales Canada a aussi saisi l’occasion du dévoilement pour annoncer qu’il envisage également l’établissement d’un monument plus accessible au public à la mémoire des fonctionnaires qui ont perdu la vie à l’étranger.
L’APASE et l’ACMAR profitent de l’occasion pour exprimer leur plus vive gratitude à tous les fonctionnaires du gouvernement du Canada, en particulier à Affaires mondiales Canada, et aux familles qui ont perdu des proches dans des circonstances tragiques et qui ont si généreusement contribué à la réalisation de ce noble projet.
-30-
L’APASE
L’Association professionnelle des agents du Service extérieur (l’APASE) est à la fois l’agent négociateur et l’association professionnelle des agents du service extérieur canadien, représentant 1600 agents du service extérieur actifs et retraités. Elle est heureuse de vous souhaiter la bienvenue sur son site.
L’Association a pour buts : promouvoir les intérêts de ses membres, protéger le statut et les normes de leur profession et assurer et promouvoir le fonctionnement efficace du service extérieur du Canada; agir en qualité d’agent négociateur pour le compte de ses membres ordinaires; et formuler et exprimer le point de vue collectif des membres au sujet de questions qui les touchent.

PERSONNE-RESSOURCE :
Eric Schallenberg, agent des communications
(613) 241-1391 media@pafso-apase.com

L’ACMAR
L’Association des chefs de mission à la retraite (l’ACMAR) a été constituée en 1987 comme regroupement bénévole d’ambassadeurs, hauts-commissaires et consuls généraux du Canada à la retraite. Elle compte aujourd’hui près de 400 membres et membres associés au Canada et à l’étranger.
L’ACMAR mène un certain nombre d’activités visant à promouvoir l’éducation permanente en affaires internationales, à faire en sorte que ses membres demeurent réseautés et à accroître la compréhension internationale.

PERSONNE-RESSOURCE :
Abbie Dann, vice-présidente, représentante pour le projet de monument commémoratif
(613) 422-2908 / (613) 863-4568 abbiecanada@hotmail.com

Personnes commémorées lors du dévoilement du Mur du souvenir d’Affaires mondiales Canada,
le 11 juin 2018
Marc Bastien – Moscou, Russie, 2000
Glyn R. Berry – Afghanistan, 2006
Marc Bourque – Haïti, 2005
Gordon Edwin Cox – Vienne, Autriche, 1978
Annemarie Desloges – Nairobi, Kenya, 2013
Derrick Haro – Téhéran, Iran, 1993
Peter Roman Lishchynski – Kyiv, Ukraine, 1997
John Douglas Turner – Indochine, 1965
Source : ACMAR / APASE

Retired Heads of Mission Association | PO. BOX 53190 STN RIDEAU CENTRE OTTAWA ON. K1N 1C5 | 613-916-6358
2018-2019, Retired Heads of Mission Association Tous droits réservés | Politique de confidentialité | Plan du site | Ottawa Web Design – WEBSHARK
Loading...