Ambassadeurs de marque

Retour à la liste des ambassadeurs

Margaret Meagher présente ses lettres de créance au Président Jomo Kenyatta du Kenya en 1967. Ministère des Affaires extérieures /Bibliothèque et Archives Canada

Margaret Meagher

 

« J’aime penser que mon vécu aura contribué un tant soit peu à l’égalité des chances pour les femmes du service extérieur canadien. »

-Margaret Meagher

 

Margaret Meagher est l’une des premières femmes recrutées par le ministère des Affaires extérieures en 1942. Les efforts de guerre entrepris par le ministère permettent à Meagher d’assumer des tâches autres que celle de commis. En 1947, le ministère ouvre la porte aux femmes de passer l’examen du service extérieur, ce que Meagher s’empresse de faire. Elle gravit les échelons pour devenir la première ambassadrice du Canada en 1958, accréditée en Israël. À une époque où le corps diplomatique était composé presque entièrement d’hommes, Meagher a été nommée chef de mission à Chypre, en Autriche, au Kenya, en Ouganda et en Suède. Meagher est une pionnière pour les femmes, et symbolise la détermination du Canada à faire progresser l’égalité des sexes sur la scène mondiale.

Fonds Margaret Meagher/Bibliothèque et Archives Canada

L’une des dernières réalisations de Meagher a été sa contribution à l’établissement des relations entre le Canada et la République populaire de Chine. Suite au retrait du gouvernement nationaliste à Taiwan en 1949, les États-Unis découragent toute action visant à légitimer le gouvernement communiste à Beijing. Sans se faire dissuader, le Premier ministre Pierre Trudeau entreprend d’établir des relations avec la République populaire de Chine. Il restait à franchir l’obstacle de l’autorité de Beijing sur Taiwan, ce que le Canada était réticent de reconnaître. Un compromis est trouvé lorsque le Canada prend acte de la position de la République populaire de Chine à Taiwan, sans pour autant reconnaître sa revendication territoriale. Alors ambassadrice en Suède, Meagher mène la phase finale de ces longues négociations délicates. Elle obtient un accord avec son homologue chinois en 1970 et le Canada échange des ambassadeurs avec la Chine l’année suivante. L’approche canadienne est adoptée par d’autres États occidentaux qui décident ensuite d’établir des relations avec la RPC.

Meagher nait à Halifax en 1911. Elle obtient un baccalauréat ès arts en sciences politiques à l’Université Dalhousie et poursuit des études supérieures en littérature française et allemande. Meagher est nommée officier de l’Ordre du Canada en 1974 en reconnaissance de ses réalisations comme diplomate.


Lectures complémentaires:

Weiers, Margaret K. Envoys Extraordinary: Women in the Canadian Foreign Service. Toronto: Dundurn Press, 1995.

Evans, Paul M., et B. Michael Frolic. Reluctant Adversaries: Canada and the People’s Republic of China, 1949-1970. Toronto: University of Toronto Press, 1991.

Retired Heads of Mission Association | PO. BOX 53190 STN RIDEAU CENTRE OTTAWA ON. K1N 1C5 | 613-916-6358
2018-2019, Retired Heads of Mission Association Tous droits réservés | Politique de confidentialité | Plan du site | Ottawa Web Design – WEBSHARK
Loading...